Je ne sais rien des anges mais j’aime bien faire semblant d’y croire

par | 10 01 19 | Écriture | 0 commentaires

A l’aube de la nouvelle année, envie de partager ces mots avec vous.
A chacun d’en faire son miel, si ça vous (en)chante…

Couv Le chant loin   À quoi bon venir
Je t’adresse un nuage
Long baiser de pluie

 Jacques Ferlay « Equinoxe & Solstices »

 

Tu es mon ivresse
De toi je n’ai point dessoûléSnow by night
Je ne puis dessoûler
Je ne veux point dessoûler
Ma tête lourde
Mes genoux écorchés
Mes vêtements crottés
Je vais vers ta lumière qui brille et qui s’éteint
En titubant, tombant, me relevant
Nâzim Hikmet « Il neige dans la nuit »

 

Ton nom est dans mon cœur comme dans un grelot
Et comme tout le temps, Roxane, je frissonne,
Tout le temps, le grelot s’agite et le nom sonne
Edmond Rostand « Cyrano de Bergerac »

 

MouetteMon bel amour mon cher amour ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé
Et ceux-là sans savoir nous regardent passer
Répétant après moi les mots que j’ai tressés
Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent
Il n’y a pas d’amour heureux
Louis Aragon « Il n’y a pas d’amour heureux »

 

Le bonheur, c’est du chagrin qui se repose.
Léo Ferré

paysage de neige 2
Si un jour le vent d’hiver
emporte tes grands arbres
n’aie pas trop de peine.
Leur musique est en toi.
André Rochedy « Descendre au jardin »

 

Il y a de la malchance à n’être pas aimé ; il y a du malheur à ne pas aimer.
Albert Camus

Comme on aime de certaines choses obscures
C’est entre l’ombre et l’âme, en secret
Que je t’aime.
Pablo Neruda – Poème 17 « La centaine d’amour »

 

Les anges volent parce qu’ils se prennent eux-mêmes à la légère.
G.K. Chesterton

Plume d'ange

Je ne sais rien des anges, mais j’aime bien faire semblant d’y croire.
Y. G.

Look at me losing control
Thinking I had a hold
But with feelings this strong
I’m no longer the master
Of my emotions
Tracy Chapman « For you »

                                                Le terme « émotion » signifie étymologiquement : mettre en mouvement.
écritureEn fait, nous mimons tous les jours le monde qui nous entoure sans le savoir.
Lorsque l’on aime, instinctivement, on mime en soi, l’autre.
Jacques Lecoq « Le corps poétique »

On est trop exigeant de bonheur : plus on en reçoit, plus on en attend.
Mais le destin est plus juste que nous :
il donne à chacun ce qu’il mérite, pas plus ni moins.
Jacques Higelin « Lettres d’amour d’un soldat de vingt ans »  

 

L’amour, c’est l’absolu, c’est l’infini ; la vie, c’est le relatif et le limité.
De là tous les secrets et profonds déchirements de l’homme quand l’amour s’introduit dans la vie.
Elle n’est pas assez grande pour le contenir.
Victor Hugo

avrei voluto baciarti
con la forza del vento
urlarti che t’amo
con un filo di voce
ti salutai
come si saluta il panettiere
Pier Mario Giovannone « Avrei voluto baciarti »

Au sommet, quel que soit le sommet,
je retrouve les papillons d’altitude qui ont du ciel sur les ailes et volent dans tes rêves.
André Velter « Mots et montagnes toujours »

Loriot
Sous les ombrages verts de la forêt profonde,
on entend le loriot chanter.
Le chant du loriot est dans un endroit
encore plus profond.
Anonyme « Le chant loin de son oiseau »

 

Frôlement d’aile
Follement d’Elle
Drôlement fêlé !
Fort d’Elle, l’aimant
Dors, frêle amant
Y. G.

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous appréciez mon travail ?

Rejoignez mon cercle d'abonnés pour recevoir des informations régulières à propos des mes activités d'auteur, parolier et comédien.

Vous pouvez compter sur moi pour ne pas transmettre vos coordonnées à des tiers.

Au plaisir de vous compter parmi mes lecteurs !

Yves

Votre inscription est bien enregistrée, merci !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This